Fédération Française d'Equitation

Eco Responsable ?

Les chevaux chimiquement vermifugés  interdits d’épreuves ?

L'engagement

Le 19 novembre 2019, la Fédération française d'équitation (FFE) a signé la charte des 15 engagements éco-responsables des organisateurs d’événements. Cette charte, portée par le ministère du développement durable et WWF France, à pour volonté de "limiter l’impact des événements sur l’environnement".

En ce qui concerne l’engagement n° 6, son contenu est clair : « Zéro phytosanitaire dans la gestion des espaces végétalisés ».

Les parcours de cross, de trec ou encore d’endurance… sont des espaces végétalisés gérés pour l’épreuve et sur lesquels les chevaux traités avec des vermifuges de synthèse – produits phytosanitaires par essence - vont déposer leurs crottins et leurs urines, tout au long du parcours.

Les dégâts générés par les molécules des vermifuges sont aujourd’hui clairement identifiés. Ces molécules résistantes et très nocives, tuent les oiseaux, les bousiers, les vers de terres, polluent les nappes phréatiques…

Profitons-en pour répéter que la pratique de la « vermifugation de synthèse », sans toujours savoir quel type de « parasite » est visé, est une pratique irresponsable. Elle est destructrice non seulement pour l’environnement, mais aussi pour les chevaux.

Vermifuge chimique Attention danger

Les méfaits des vermifuges chimiques sont nombreux. Ils constituent un véritable choc pour le métabolisme et modifient le comportement. Suite aux destructions qu'ils génèrent, la vie intestinale met plus d’un an pour se reconstituer.

L’alternative de vermifuges dit naturels existe depuis des millions d’années. Les chevaux bénéficiant d’une variété florale sont en mesure de gérer leur vermifugation. Pour les autres, pour les chevaux vivants sur un espace pauvre en propositions, une coproscopie permettra d'abord de déterminer la pertinence d’une intervention tout en préservant la vie intestinale. Ensuite, une fois la cible identifiée, de nombreuses officines proposent des vermifuges régulateurs, entre autres à base de plantes.

Le fait que la FFE soit signataire de la charte des 15 engagements éco-responsables est une bonne chose. Va t-elle mettre en place des contrôles conformes à son engagement éco-responsable et donc, lors des évènements, interdire la présence de chevaux traités aux vermifuges de synthèse ? La question lui est posée.

Pierre ENOFF janvier 2020

Sources :

http://developpement-durable.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sdd_charteorga_2019_01-3.pdf

https://www.ffe.com/Actualites-Federales/La-Federation-Francaise-d-Equitation-signataire-de-la-Charte-des-15-engagements-eco-responsables