Le doigt de l’équidé

 

L’importance du coussinet digitalFACEBOOK PIERRE ENOFF

 

coupe sagittale

La représentation traditionnelle du doigt du cheval est une falsification scientifique. En effet c’est le schéma d’un doigt  ferré qui est régulièrement proposé. En présence de fer, le coussin digital n’est pas sollicité et se trouve donc atrophié. Le coussinet digital a pour mission d’absorber la « charge » d’un cheval en déplacement. De la qualité de ce coussinet digital dépend l’aisance du cheval en déplacement.

Le fer ne permettant pas à la fourchette et aux glomes de venir en contact avec le sol, le coussinet digital n’est pas normalement sollicité. La plupart des intervenants s’attache à la qualité géométrique de la boite cornée et oublie que c’est principalement la texture du coussinet digital qui assure le confort du cheval en déplacement. Il convient donc d’entraîner son cheval sur un substrat identique à celui que l’on parcourt pour rendre cette texture fonctionnelle. Plus le cheval pratique des sols durs plus le coussinet est fonctionnel. Cela demande du temps mais garantit le confort du cheval qui sera à l’aise sur tout type de sol mais qui continuera à choisir le sol le plus confortable pour lui.

etude_02

Nous devons accepter le choix du cheval qui va vers un sol qui lui convient dès l’instant où ce choix n’est pas en contradiction avec celui du cavalier. Un cheval qui choisit le sol qui lui convient n’est pas un cheval qui se déplace dans la douleur, il préfère tout simplement le confort… Quoi de plus naturel !

L’énergie cinétique absorbée

Nous nous devons de vous expliquer comment Pierre ENOFF a procédé pour tracer la courbe ci dessous. Depuis plusieurs années, il note dans ses conférences que « Le livre de la nature est écrit en conformité avec les lois physiques« . Il nous explique sans cesse que le doigt du cheval et le système locomoteur ont leurs propres équations prenant en compte les forces en présence.

etude_03

Pierre ENOFF a donc tracé l’équation du coussinet. C’est ainsi que cette courbe calculée correspond exactement à la forme du coussinet digital.

Yves, le graphiste en charge de « soigner » la présentation a lui même été surpris de la coïncidence parfaite entre le calcul de la courbe et la forme du coussinet. Il avoue ne pas avoir eu à adapter quoi ce soit.

C’est ainsi que nous vous avons le plaisir de vous présenter ici une coupe sagittale d’un sabot, non soumise à la falsification organisée par la médecine vétérinaire traditionnelle qui oublie la biophysique. La courbe physique représente la charge que le doigt doit emmagasiner à des allures allant du pas au grand galop. Nous constatons que la nature répond aux lois physiques et que la courbe théorique correspond exactement à la forme du coussinet plantaire… La nature n’est pas imbécile !

Vous pouvez en apprendre plus en suivant un stage de Pierre ENOFF.

 

 

 

etude_04

200 joules au pas,  50 000 joules au galop.
Ce rapport de 1 à 250 nous montre l’importance du coussinet digital.
Il nous montre aussi que la théorie de l’ongle porteur, utilisé lors du ferrage, ne résiste pas à l’évidence scientifique!
 
 
 
 
Grace à l’animation proposée ci dessous nous visualisons comment fonctionne le sabot du cheval en mouvement.

comment fonctionne le sabot

L’appui de l’index nous montre l’effet absorbeur de l’énergie cinétique sur l’arrière du doigt. La pression exercée sur le coussinet digital parvient au sol grâce à la descente de la fourchette et des glomes. Une fois le coussinet mis en pression c’est le tendon fléchisseur profond qui agit en système suspenseur.

Le fer, élément rigide bloquant la boite cornée, empèche le fonctionnement normal de l’amortissement et de la suspension !

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez au centre de l’image pour activer la vidéo.