Les thèses Vétérinaires

Les thèses vétérinaires concernant l’appareil locomoteur du cheval sont très approximatives au niveau scientifique. Régulièrement elles omettent de préciser que les chevaux étudiés ont été ferrés ou sont ferrés. Certaines n’hésitent pas, pour cautionner la pratique du ferrage, de nous annoncer avec le plus grand sérieux que le fer à une fonction d’amortissement *… Le fer amortit. Tout un programme, l’aéronautique va t-elle apprécier cette découverte au point d’équiper les trains d’atterrissage de roues en fer, à quand nos voitures roulant sur leurs jantes ?!?

Nombreuses sont les thèses qui reprennent en coeur le concept du ferrage. Nous n’allons pas toutes les citer, ce serait trop long. Prenons l’exemple de la thèse soutenue en 2006 par le Docteur vétérinaire Julien MARETTE – extrait ci-dessus. Contrairement à ce qui est affirmé  par les vétérinaires mandarins de la locomotion équine, dans cette thèse, pour valider la pose du fer, la paroi du sabot ne saurait avoir un « rapport étroit » avec le squelette du cheval, rapport lui permettant de se réceptionner sur son ongle.

Que veulent dire ces thésards quand ils évoquent un « rapport étroit ». La paroi est effectivement « géographiquement » voisine de la troisième phalange. Cela suffit-il à considérer que cette proximité anatomique permette à la paroi de supporter le poids du cheval à travers le squelette appendiculaire ?

Notons d’abord, nous l’avons vu, qu’en matière de déplacement, le poids n’est pas la seule donnée à prendre en considération étant établi que le déplacement génère une énergie que le cheval doit gérer au moment de l’impact au sol. Cette énergie cinétique est bien plus importante que le poids du cheval. En conséquence la seule notion de poids ne suffit pas…

Pour compléter l’explication, pour bien montrer que la paroi, l’ongle, et le squelette n’ont pas de « rapport étroit » nous pouvons nous référer à l’embryogénèse. Au cours de la troisième semaine de grossesse, le disque de l’embryon s’organise en trois feuillets primitifs distincts. Le feuillet interne, l’endoderme, qui produira intestin, foie et poumons. Le feuillet médian, le mésoderme, qui donnera les organes génitaux, les reins, les muscles, les vaisseaux et les os. Enfin le feuillet externe, l’ectoderme, générateur du système nerveux, des dents, de l’épiderme et des phanères dont fait partie la paroi, l’ongle.

Nous constatons donc que la conception embryonnaire de la paroi se situe à un niveau bien différencié de celui du squelette. Donc, pas de rapport étroit.

Nos cheveux ont eux aussi un rapport anatomiquement proche avec notre crane. Pourtant nous ne marchons pas sur la tête, à part, bien sur, ceux qui défendent cette théorie inepte de « rapport étroit » entre le squelette et la paroi, ensemble de poils agglutinés.

Fonder une théorie en affirmant que « la paroi supporte le poids du cheval à travers le squelette appendiculaire » grâce à un « rapport étroit  » est un grave contre sens scientifique. Le cheval se réceptionne sur son coussinet digital protégé par l’ensemble fourchette et glomes.

La thèse présente un engrènement des lamelles « podophylles  et du kéraphylle ». Cet engrènement évalué avec le seul poids n’est mécaniquement pas en capacité d’emmagasiner l’énergie liée au déplacement.

« L’étroitesse » du rapport entre phalange et paroi n’est qu’une proximité anatomique. Cette proximité ne permet pas de remplir la fonction de réception.  Mais que n’inventerait-on pas comme théorie fumeuse pour justifier l’injustifiable et vendre des fers…

Ce qui est inacceptable, c’est le fait que dans les écoles vétérinaires, cette théorie « du rapport étroit » qui n’est d’ailleurs pas un terme scientifique, est encore et toujours enseignée et que la grande majorité des vétérinaires équins se réfèrent à ce concept. Ils se réfèrent, ferrent et referrent !

* Thèse du Docteur vétérinaire Raymond PUJOL 25 avril 2016 sur « l’effet de l’amortissement des fers sur la locomotion »

A porter en bibliographie :

Pujol, Raymond. Étude bibliographique et expérimentale de l’effet de l’amortissement des fers sur la locomotion et la prévention des affections locomotrices chez le cheval de sport. Thèse d’exercice, Médecine vétérinaire, Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse – ENVT, 2016, 103 p.

Consultable sur https://oatao.univ-toulouse.fr/17788/1/Pujol_17788.pdf

ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE DES LESIONS DE LAPAROI CHEZ LE CHEVAL ET DE LEUR TRAITEMENT A L’AIDE DE RESINES THESE pour leDOCTORAT VETERINAIRE présentée et soutenue publiquement devant LA FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL

Consultable sur http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=839

Découvrir les publications de Pierre ENOFF

Gîte la Pastorale
Place Florian Enoff
66760 Porta
France

Tel : +33 (0)6 42 50 63 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × un =

logo-horizon-noir-blanc

NOUS JOINDRE

+33 4 68 04 59 42
Gîte "La Pastorale"

Place Florian ENOFF
66760 Porta - France

MÉTÉO PORTA
-
  5.2 °C  6 km/h  180 °  1022

Retour haut de page