Frédérique maréchal-deferrant

De toute bonne foi les maréchaux-ferrants posent des fers pensant faire le mieux pour le cheval… Toutefois, certains se posent des questions sur ce qu’on leur a enseigné, ou plutôt sur ce qu’on ne leur a pas appris sur la locomotion équine, le doigt, le sabot des chevaux. A l’image de Frédérique, ils s’informent, se documentent et évoluent. Découvrez ce témoignage, il est à la fois courageux et plein d’enseignement. Bon visionnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 2 =

Retour haut de page