Monde équestre : le confort de l'ignorance

 

Bizarrement, ayant recours, pour des raisons plus ou moins obscures, à la contestable méthode « zones de confort et d’inconfort » (1), l'humain n’hésite pas à placer le cheval dans des situations inconfortables. En revanche, cavaliers, propriétaires et professionnels de la filière équine traditionnelle, de leur côté, ne parviennent pas à quitter leur zone de confort, celle de l’ignorance.

Il est vrai que sortir de l’ignorance demande du courage, de la volonté. Il s’avère bien plus confortable de rester dans le moule, dans l’obscurantisme, dans la croyance.

Apprendre que le cheval ne se déplace pas sur ses ongles est perturbant quand on le contraint à le faire en clouant un fer sur sa paroi.
Apprendre que le cheval est un animal grégaire qui parcours une dizaine de kilomètres par 24 h est tout aussi perturbant quand on l’enferme dans une boîte ou qu’on l’isole dans un paddock.
Apprendre que le cheval est un herbivore strict qui prend une quinzaine de repas par 24 h ne peut que nous placer dans l’inconfort alors qu’il est nourri, que nous le nourrissons, avec des granulés ou des céréales sèches trois fois par jour.
La liste est longue des pratiques qui placent le cheval dans un inconfort dégradant pendant que l’intervenant reste bien au chaud dans le confort de son ignorance. C’est tellement plus facile de ne pas savoir tant le savoir dérange !

 

autruche proprio

Quand on acquiert des connaissances erronées, on demeure ignorant. C’est ainsi que, par ce biais, dans le monde équestre traditionnel, l’ignorance érigée en dogme est institutionnellement enseignée. Enseignée aux vétérinaires, aux instructeurs, aux maréchaux-ferrants, aux moniteurs, aux jeunes cavaliers et aux moins jeunes… Toute la filière est scrupuleusement contaminée. Cette contamination est d’autant plus ravageuse que nous savons à quel point il est compliqué, par la suite, de désapprendre…

Il demeure impossible, pour une grande majorité de protagonistes, d’apprendre et de mettre en pratique une approche visant à respecter les impératifs biologiques du cheval. Ces impératifs sont pourtant aujourd’hui clairement identifiés et les réseaux sociaux comme sur le net, offrent un accès facilité au savoir.

Ce confort de l’ignorance ne prendra fin qu’avec une nouvelle génération d’équitants soucieux d’acquérir un savoir conforme au mieux-être des chevaux.
Il n’existe pas de relation épanouie quand l’un est installé dans une zone de confort, fusse fût-ce celui de l’ignorance, alors que l’autre en subit l’inconfort.
Se remettre en cause, sortir de sa zone confort pour rendre plus harmonieuse la relation que nous entretenons avec les chevaux ne peut être que gratifiant !

Pierre ENOFF, janvier 2023

1 - La méthode dite « éthologique », zone de confort et zone d’inconfort, est l’adaptation fidèle de la célèbre méthode « good cop, bad cop » utilisée auprès des délinquants pour les faire parler. Pour rappel, le cheval n’est pas un délinquant, et n’a nul besoin de ce type de méthode pour apprécier notre relation. Pour exemple, les chevaux d’EQUILibre n’ont jamais été soumis à ce type d’approche et pourtant nous entretenons avec eux une relation sereine depuis des décennies.

 

6 réflexions sur “Le confort de l’ignorance”

  1. Elms Yolande

    Encore et toujours MERCI m.Enoff !! Quel dommage que votre approche des chevaux ne puisse pas être placardée ds tous les lieux ou évoluent les chevaux…

  2. Bonjour Mr Enoff,
    Il me semble que vous mélangez beaucoup de choses dans votre article. Et heureusement que l’approche éthologique ne consiste pas à dire qu’il s’agit de rendre la vie des chevaux inconfortable (les exemples que vous citez sont tout à fait à propos – nourriture, déplacement, grégarité) pour les éduquer….

  3. DALBIN Jean-François

    L’ignorance : seul refuge contre l’inconfort de la vérité.

    Voici où nous en sommes encore dans les Salons nationaux :
    Cheval Passion 2023 ( Avignon ) :
    LES GRANDS SECTEURS D’EXPOSITION
    Le bien-être du cheval :
    aliments pour chevaux, compléments nutritionnels, suppléments naturels, produits vétérinaires, massage, phyto aromathérapie et….
    Fers à cheval !!!!

    Le ferrage promu par les institutionnels au rang de félicité et de volupté.

    Il faudra encore cent fois sur le métier remettre son ouvrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + 12 =

logo-horizon-noir-blanc

NOUS JOINDRE

+33 4 68 04 59 42
Gîte "La Pastorale"

Place Florian ENOFF
66760 Porta - France

MÉTÉO PORTA
-
  -3.1 °C  2 km/h  266 °  1009

Retour en haut